Calife Omar à Jérusalem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Calife Omar à Jérusalem

Message  Mehdi le Jeu 27 Aoû - 12:11

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Commentaire ~ Calife Omar à Jérusalem

Sous le Califat de Omar (DAS), Amr Bin Al'As (DAS) assiégea Jérusalem. Après la chute d'Antioche Abou Obeida, Khalid (DAS) et d'autres chefs musulmans se joignirent à lui.

Les chrétiens avaient peu d'espoir de Byzance. Aussi décidèrent-ils de se rendre.

Cependant les chrétiens avaient quelque crainte. Ils savaient que d'autres villes avaient cédé avant eux. Et, dans chaque cas, les musulmans, vainqueurs ont respecté la vie, les biens et les lieux d'adoration des vaincus, permettant à ces derniers de suivre leur propre religion.

Mais à propos de Jérusalem, les chrétiens ne pouvaient pas en être très sûrs car cette ville était aussi sacrée aux musulmans qu'à eux.

Avant de se rendre, ils voulaient s'assurer qu'ils seraient bien traités. Les chrétiens firent une proposition à Abou Obeida (DAS):

- "Nous sommes prêts à nous rendre, dirent-ils, mais votre Calife doit venir ici afin de signer le traité de paix".

Les chefs musulmans tinrent conseil sur cette proposition. A la fin, ils acceptèrent.

- "Pourquoi épandre du sang inutilement, dirent ces chefs musulmans, si les choses peuvent s'arranger"?

La proposition des chrétiens fut communiquée au Calife.

Jérusalem pouvait être pris sans verser une goutte de sang. Mais pour cela, Omar (DAS) devait venir de Madinan à Jérusalem; c'est ce qu'il accepta avec empressement.

Le Calife laissa Ali (DAS) à Madinan comme son remplaçant et parti lui-même pour Jérusalem. Il avait seulement un serviteur avec lui et un chameau. Son serviteur et lui montaient à tour de rôle sur l'animal.

Il se passa que, ce fut le tour du serviteur le jour où ils atteignirent Jérusalem.

- "O Chef des Croyants! dit le serviteur, je te cède mon tour. Ce serait embarrassant aux yeux des gens si moi je monte et vous conduisez le chameau".

- "Oh non! répliqua Omar (DAS), je ne vais pas être injuste l'honneur de l'Islam est suffisant pour nous".

(...) Puis le Calife signa le traité de paix:

- "Du Serviteur d'Allah, et Chef des Croyants Omar (DAS): les habitants de Jérusalem seront assurés sécurité de vie et des biens: leurs églises et leurs croix ne seront pas touchés. Ce traité s'applique à toutes les personnes de cette ville. Leurs lieux d'adoration resteront intacts et ne seront ni pris, ni démolis. Les gens seront libres de suivre leur religion. Aucun trouble ne sera semé..."

Les portes de la ville furent maintenant ouvertes.

Omar (DAS) alla droit au Temple de Daoud (BSDL) (Masjid Aqsa)

Là il pria sous l'Arche de Daoud (BSDL). Puis, il visita la grande église chrétienne de la ville. Il y était encore lorsque arriva l'heure de la prière de l'après-midi.

- "Vous pouvez la faire dans l'église" dit l'évêque.

- "Non, répliqua Omar (DAS), car si je la fais, les musulmans peuvent un jour prendre cela comme excuse pour vous enlever votre église."

Et, Omar (DAS) pria sur les marches de l'église et après... donna à l'évêque un écrit qui disait que les marches ne doivent jamais être utilisées pour les prières en congrégation, ni pour le azzan.

Mehdi
Admin

Messages : 223
Date d'inscription : 01/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://aucoeurdelislam.0forum.biz

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum